Danseur : pour et contre

La danse professionnelle est un corps de métier qui nécessite beaucoup d’engagements et de sacrifices. Vous ne ferez pas long feu dans le domaine si vous ne faites pas les vôtres, ces deux critères.

Plus concrètement, quels sont les avantages et les inconvénients liés à la danse comme emploi?

Commençons par les points positifs

En plus d’être à la fois ouvert aux hommes et aux femmes, le métier de danseur professionnel est à multiples facettes car il nécessite de maîtriser plusieurs styles en même temps. Il est aussi génial pour le fait qu’il vous fait faire du sport avec tout son lot de sérotonine sécrétée, la bonne humeur assurée. Plus l’apprentissage se fait dès le jeune âge, plus il est parfaitement possible de devenir maître de nombreux types de danses à l’âge adulte.

Le métier de danseur professionnel vous amènera à faire des rencontres et à échanger avec d’autres spécialistes du domaine. Échanger permet de partager vos connaissances avec les autres et d’en recevoir d’eux, qu’ils soient des professionnels ou des amateurs. De fortes chances se présentent ainsi de participer à des chorégraphies pour des spectacles ou pour certains enregistrements.

Aussi connu sous le nom d’artiste de danse, un professionnel du métier peut travailler sur des transcrits ainsi que des réalisations artistiques. Il peut aussi définir les méthodes d’interprétations pour plusieurs styles et langages de la chorégraphie.

Mis à part cela, tout danseur peut choisir entre la danse classique et la danse contemporaine. Dans tous les cas, maîtriser le maximum de techniques permet d’être à l’aise et de les appliquer lors de danses en groupe ou pourquoi pas, en solitaire.

En devenant une étoile de la danse, vous gagnerez aisément votre vie mais c’est à force de travail que vous en deviendrez une.

Quels sont les points négatifs du métier de danseur ?

Les rétributions dans le métier de danseur professionnel, fluctuent selon les gains de marchés. Ce qui fait que vous pourriez avoir du mal à supporter vos charges si vous ne vous rendez pas incontournable sur ce marché.

Pour réussir, vous devez faire de nombreux sacrifices et consacrer la majeure partie de vos journées à travailler la danse. Certains danseurs reconnus ont même dû sacrifier leur corps pour devenir une étoile. C’est d’ailleurs pour avoir un corps aussi performant qu’il est recommandé de commencer la danse au plus jeune âge. Plus le corps grandit, plus il est difficile en effet de le soumettre aux divers styles de danses. Par conséquent, un adulte peut avoir beaucoup de difficultés à s’en sortir. Certains abandonnent même à mi-chemin après avoir déjà fait beaucoup d’efforts.

L’un des risques liés à la pratique de la dans est de se blesser ou de se fouler la cheville lors des entraînements. Attention donc à bien procéder par étapes selon le type de danse.

Vous devez aussi savoir que la carrière d’un danseur professionnel est loin d’être longue. Ainsi, il faut profiter à fond du moment où l’on peut encore bouger correctement. Vous ne devriez rater aucune chance de suivre des formations de perfectionnement pour améliorer vos techniques. Vous pouvez aussi vous inscrire dans plusieurs groupes si vous avez la certitude que vous suivrez le rythme. De plus, malgré la difficulté, la concurrence est de plus en plus rude dans le domaine de la danse. Ce qui implique que plus vous prendrez de l’âge, plus de nouveaux jeunes danseurs expérimentés feront leur apparition dans le circuit.